MONS


MONS
MONS

MONS

Principale ville (93 000 hab., estimation de 1993) du district industriel du Borinage et chef-lieu de la province de Hainaut, en Belgique. Mons est un important centre administratif et juridique. L’étymologie trahit le caractère montueux du site, sur le versant gauche escarpé de la rivière Haine. Mons est bien desservie en voies de communications modernes: l’autoroute de Bruxelles, l’autoroute de Wallonie qui la relie à Liège, au nord de la France et à Paris, un canal à gabarit de 1 350 tonnes branché sur le canal de Bruxelles à Charleroi, une voie ferrée électrifiée vers Bruxelles. Aussi a-t-elle connu, malgré la crise houillère et sidérurgique, un certain renouveau au cours des années 1970-1980, stimulé par la création de zones industrielles dans la banlieue ouest, en particulier le parc industriel de Ghlin-Baudour (industries diversifiées des papiers et cartons, profilés d’aluminium, caoutchouc, brasserie). Cependant, de nombreuses friches industrielles demeurent.

Mons est un centre tertiaire important (équipement commercial, université, centre de recherches nucléaires, quartier général de l’O.T.A.N. à Casteau).

Mons
(en néerl. Bergen) com. de Belgique, ch.-l. du Hainaut, à l'E. du Borinage; 94 420 hab. Centre industr. Université.
Collégiale Ste-Waudru (XVe-XVIe s.). Hôtel de ville gothique. Beffroi baroque.

mons [mɔ̃s] n. m.
ÉTYM. 1618; monse, Regnard, 1695; abrév. de monsieur.
Vx. Abréviation méprisante ou familière de monsieur.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Mons — Mons …   Deutsch Wikipedia

  • mons — (mons ) s. m. Abréviation du mot monsieur, qui est familière ou méprisante. •   Le fils de Sommery n avait pas honte de dire devant des gens qui avaient au moins le sens commun : le pauvre mons Turenne me disait...., SAINT SIMON 71, 171. •   Nous …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • MONS — a Statio bis diserte in Dacis nominatus: non quia montana Dacia: sed ἑνικῶς et unum Montem duntaxat appellitando Poeta adspicit, ad ridendam et miri stuporis superstitionem Dacorum: quibus Sacerdos in monte quopiam Deus habebatur et mons ipse… …   Hofmann J. Lexicon universale

  • mons — from L. mons (pl. montes) mountain (see MOUNT (Cf. mount) (n.)); used in English in various anatomical senses, especially mons Veneris mountains of Love, fleshy eminence atop the vaginal opening, 1690s; often mons for short …   Etymology dictionary

  • Mons — es un ciudad de la provincia Belga de Hainaut de la cual es capital. Situada cerca de la frontera con Francia es el centro del distrito de Borinage, el antiguo centro minero del país. La ciudad fue escenario de un asedio por parte de las tropas… …   Enciclopedia Universal

  • mons — [mänz] n. pl. montes [män′tēz΄] [ModL < L, hill, MOUNT1] 1. MONS PUBIS 2. MONS VENERIS …   English World dictionary

  • Mons [3] — Mons 1) Fräulein von M., seit 1699 Maitresse Peters des Großen, wurde 1706 vom Fürsten Mentschikow gestürzt, um der nachmaligen Kaiserin Katharina Raum zu machen, u. nach Sibirien geschickt, indeß 1720 auf Bitten des Kammerherrn v. Mons, ihres… …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Mons [2] — Mons (spr. mongs, fläm. Bergen), Hauptstadt der belg. Provinz Hennegau, an der Trouille und Knotenpunkt der Staatsbahnlinien Brüssel Quiévrain, Denderleeuw M., Manage M., Charleroy M., der Eisenbahn M. Hautmont (Paris) und der Nebenbahnen M.… …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Mons — das; <nach der Stadt Mons in Belgien> unterste Stufe des ↑Paläozäns (Geol.) …   Das große Fremdwörterbuch

  • Mons — Mons1 [mōns′] city in SW Belgium: pop. 92,000 Mons2 abbrev. Monsieur …   English World dictionary


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.